Footnamurois.be


Houyet B veut faire mieux que la saison dernière

27/07/2016 10:21:43 - Écrit par bernard.

Manu Lefèvre, le coach houyetois

Après quelques années passées en réserve, Denis Adam et quelques amis avaient décidé l'an dernier de mettre sur pied une équipe première pour sentir plus de tension et de motivation durant les rencontres du week-end.

Douze mois plus tard, on peut dire que le résultat est plutôt bon. Renforcés par quelques joueurs extérieurs ayant l'expérience de la première, Houyet B s'est classé onzième à un petit point de Schaltin B et à distance respectable des trois derniers, la Sommenoise B, Yvoir B et Pessoux.

Stimulés par cette première saison qui fut loin d'être un échec, la grande majorité des cadres de l'équipe a décidé de rester. Seul Geoffroy Sgard n'est pas encore sûr de prolonger à l'heure où nous écrivons ces lignes.

À côté de cela, Houyet B s'est largement renforcé pour espérer viser encore plus que le ventre-mou du classement de la P4C. C'est ainsi que Mickael Materne et Jasonovic Deldebes (Feschaux), Medhi Wislet (Anhée), Jeremy Sadaune (Mesnil), Cedric Piot (libre), Ludovic Dawagne (Focant), Quentin Demars (Onhaye) et Julien Marlair (Villance) ont rejoint le groupe.

 

En P1 à Nismes, Christophe Corbisier connaît très bien son métier de coach

27/07/2016 09:37:52 - Écrit par bernard.

Le sourire est sur toutes les lèvres à Nismes, de bonne augure pour le futur!

Déjà en route! Quel est ton programme?

Oui, déjà en route, la saison va être longue et la période de préparation est importante donc nous nous sommes mit au travail le 18 juillet avec les tests physiques.

Pas de petits bobos?

Hier soir lors de la rencontre amicale devant Nalinnes (P2 Hainaut et 4/0), Gillain Gravier a été la victime fortuite d'un choc frontal. Il a dû être conduit à la clinique par son papa.

Une belle occasion de te faire un nom à Nismes?

Je ne suis pas là pour me faire un nom, mais pour mener Nismes dans son projet sportif. Les joueurs feront les résultats, je suis là pour leur donner un fil conducteur commun qui je l’espère sera le meilleur pour avancer.

Tu as déjà sans doute fait le contours du groupe, tes premières impressions?

Malheureusement, ce début de saison est un peu chahuté, trop de joueurs sont absents, certains sont en vacances, d’autres travaillent beaucoup en ce moment et 2 joueurs sont revenus avec des blessures de la saison dernière. Il est donc difficile de faire du bon travail pour le moment, même si je dois dire que les joueurs qui sont présents travaillent bien et ont en cette période un peu compliquée une excellente mentalité. Quand ce groupe pourra travailler ensemble, il es possible que l’on fasse de bonnes choses.

Je sais que tout le monde se rejette la balle, c'est de bonne guerre, mais Nismes est parfois cité comme un possible candidat, à toi de relancer la balle?.

Je ne vas pas rejeter la balle aux autres, Nismes a envie de jouer devant, mais je pense que sur papier, certaines équipes seront mieux armées que nous. On attend beaucoup de Fosses, Wépion ou Rochefort par exemple.

Pars-tu confiant ou alors la plus élémentaire prudence s'impose?

Si nous faisons une bonne préparation, ce qui n’est pas forcément le cas actuellement, on pourra prétendre à revendiquer avec les meilleurs, mais en attendant, je dois me montrer prudent, car nous sommes en retard et les autres équipes ne nous attendrons pas.

Un bon début de championnat ou alors corsé. Une entrée réussie oriente-elle la suite?

Je ne connais pas de début de championnat facile, donc ce sera compliqué, mais pour nos adversaires aussi, enfin je l’espère…

Parlons de ce match de coupe devant Ransart B, une facilité où un piège à ne pas tomber dedans?

Pour la coupe, nous devions jouer Ransart B (P3) ce week-end, mais étant donné que leur équipe A n’est pas qualifiée pour cette coupe, ils se déplaceront chez nous avec l’équipe de P1 ( j’en ai eu la confirmation des gens de Ransart), ce qui est déjà un gros match pour nous. L’objectif de ce genre de match, est d’obtenir le plus d’infos possibles sur nous pour pouvoir avancer, il est toujours intéressant de gagner un ou deux matches en coupe, mais la manière prime sur le résultat.

 


 


 


 


 

 

En 4B, Lustin B peut faire mieux que l´an dernier

27/07/2016 08:52:39 - Écrit par bernard.

Lustin A et B vont normalement au-devant d´une belle saison

La saison dernière, Lustin B a débarqué dans la série C, la plus au sud de la Province de Namur, avec pas mal de satisfactions. Armé d'un groupe fort jeunes, le coach Alain Baudelet est en effet parvenu à accrocher une jolie sixième place face à certaines grosses écuries comme les intouchables Entente Mosane et Evelette-Jallet ou les solides Sinsin et Haversin B.

Lustin B, qui avait utilisé 32 joueurs dès le mois d'octobre dernier, espère avoir plus de stabilité dans son effectif pour la saison 2016-2017. Au niveau des départs, seuls Crucifix et Pirard quittent l'équipe B... pour la A.

Dans l'autre sens, notons les arrivées de Desmedt et Mantia (Faulx), Poulaert, Sandjon et Tshiala (Lustin A), Cigana et Alluin (Wépion) ainsi que de Clavier (E.Mosane). Avec cet effectif, l'équipe B lustinoise espère créer une nouvelle surprise dans une série B qu'elle retrouve et où elle pourrait fortement embêter les favoris tels que Belgrade B, le FCO Namur B ou encore Malonne B.

Un match de gala réussi au stade du Roi Soleil à Mariembourg.

26/07/2016 22:49:51 - Écrit par bernard.

Thibaut Hallaert alimente Valentin Lamort

Couvin-Mariembourg accueillait ce soir l'équipe B du Sporting de Charleroi (0/4), accompagnée de quelques titulaires. Ils étaient six au départ sur la pelouse. Cette rencontre a été agréable à suivre avec quelques beaux mouvement à la clé. On ne peut bien entendu pas juger l'équipe fagnarde. Elle en est à deux entraînements. Par contre, la quasi-totalité du groupe a participé à la fête.
Plus de 650 spectateurs ceinturaient la magnifique pelouse, entretenue par Gilles Lambert et Pol Louis. Les dirigeants couvinos-mariembourgeois ont réussi un beau pari en attirant autant de monde. Chacun s'est retiré très satisfait de ce beau débat de référence.

Le passage du Beaurinois (2B) Jérémy Matagne de la formation B à la A

26/07/2016 11:36:36 - Écrit par bernard.

Jérémy Matagne se plaît énormément à Beauraing

Comment expliques-tu ton passage de la formation B à la A?

Mon passage de B en A est le fruit d'une excellente saison en B mais beaucoup d'autres joueurs aurait pu suivre le même chemin que moi.

Dur la saison dernière de ne pas pouvoir monter après avoir réalisé un si beau championnat?

Ne pas pouvoir monter l'an dernier a été une énorme déception pour tous les joueurs qui ont participé à cette magnifique saison encore maintenant, on en parle mais on savait que cela dépendait du noyau A.

Quelle est ta place de prédilection?

Ma place de prédilection est en 6, récupérer les ballons pour relancer mes coéquipiers c'est mon terrain de jeu. Même si je peux évoluer dans tout le secteur défensif.

Tes points forts et faibles?

Points forts (ma vision du jeux, ne rien lâcher, passes longues). Mes points faibles sont les duels aériens, de m'énerver un peu vite.

Crois-tu en tes chances comme titulaire?

Croire en même chance de titulaire ?? Tous joueurs doit y croire mais pour l'être il faudra le prouver en match mais d'abord aux entraînements. Beaucoup de joueurs pour une place mais la concurrence ne peut que renforcer l'envie de prouver à l'entraîneur qu'on mérite d'être sur le terrain le dimanche.

Quelques lignes sur le club au niveau sportif?

En jeunes ou en équipe première, l'envie est là même. Elle consiste à ,mener les équipes aux plus haut niveau. L'objectif est de remonter et par la même occasion espérer que la B puisse faire de même.

Vous apprenez seulement à vous connaître mais quels sont déjà tes sentiments?

Mes sentiments sont très bons puisque je suis un joueur du club et que je connais tous le monde. On sent la motivation de chaque joueur. Vu la saison à venir avec autant de derby on ne peut qu'être motivés.

On vous pointe du doigt comme un possible prétendant. Qu'en penses-tu?

On est un prétendant à battre mais comme Neffe, Bièvre, le Condruzien, et j'en passe. Sept ou huit équipes veulent jouer la montée. J'espère que la B fasse aussi bien. Je la soutiendrai chaque week-end. Je n'oublie pas cette merveilleuse équipe, j'en remercie Patrick Charles, le coach.

.


 


 


 


 


 

La Royale Entente Sportive Couvin-Mariembourg affrontera ce mardi soir à 19h30 au stade du Roi Soleil à Mariembourg, l’équipe A’ du Sporting de Charleroi

26/07/2016 11:05:51 - Écrit par bernard.

Felice Mazzu, un des entraîneurs les plus sympatiques de notre élite nationale

Le Sporting se déplacera avec une équipe mixte, mais composée de joueurs comme PENNETEAU, BABY, FERBER, BOULANGER, BONNAVENTE, et d’autres….

C’est le seul match amical que le Sporting joue dans la région et les supporters devraient être nombreux avec cette journée ensoleillée pour voir leurs favoris. 

Du côté de la RESCM, pas moins de 11 joueurs du noyau ont évolués au Sporting de Charleroi tout comme l’entraineur Fabrice Silvagni qui y a joué pendant 13 saisons sous les couleurs zébrées.

 Ce sera un match de gala, la RESCM va essayer de donner une belle réplique, mais il faut prendre cette rencontre avant tout comme une expérience, mais aussi une fête.

 

 

 

L´Entente Sommenoise B veut se débarrasser de son étiquette

26/07/2016 10:43:30 - Écrit par bernard.

L´équipe de la Sommenoise, version 2016

Depuis la création de l'équipe B de l'entente entre Somme-Leuze et Noiseux, celle-ci n'a jamais connu des heures très glorieuses... Quatre fois dernière, trois fois antépénultième, l'équipe réserve n'a remporté que 26 matchs en sept saisons, soit un seul de plus que l'Entente Mosane... lors de cette saison 2015-2016.

Du coup, à la Sommenoise, on a envie de jouer autre chose que les places du panier à crabes. Après avoir vu quelques signes positifs la saison dernière, l'entraîneur Mickaël Balthazart compte se baser sur une bonne partie de son noyau actuel pour relancer la machine dès le mois d'août.

À cela s'ajouteront les nouveaux venus Christophe Bontemps (Heyd), Damien Gauthy (Aye), Damien Mathieu, Dylan Lepoint et Jessy Lepoint (Bande), Stéphane Gouverneur (Bourdon) ainsi que le gardien Florian Z Deloyer (Sinsin). Avec cet effectif renforcé, l'Entente Sommenoise B aimerait vivre une saison "tranquille" au milieu du tableau...

Pascal Vandervecken, le coach de Grand-Leez, un expert de la P1, fait le tour du poulailler

26/07/2016 09:39:41 - Écrit par bernard.

Pascal Vandervecken, un mythe à Grand-Leez

Quel est ton programme?
Entre les entraînements, les matchs de coupes (Belgique et Province), il n'y a pas beaucoup de place pour la préparation physique proprement dite d'où l'importance d'avoir suivi le programme d'entraînement d'avant-saison.
Nous voilà au seuil d'un nouveau championnat, Grand-Leez a-t-il trouvé un bon équilibre?
Pour savoir si nous avons trouvé le bon équilibre, il faudra attendre les premiers matchs mais je suis confiant. Ce que j'ai pu observer pendant les premiers entraînements de la part des nouveaux me réconforte.
Vous êtes-vous renforcés aux bons endroits?
L'idée première était de remplacer les départs. L'avenir nous dira si les nouveaux transferts sont plus forts. Pour ma part, s'ils sont plus réguliers, je serai déjà content!
Vous sentez-vous plus fort que la saison dernière?
L'année écoulée, nous avons loupé le tour final pour 3 points. Notre ambition est d'accrocher une place au tour final mais pas moins d'une dizaine d'équipes ont la même ambition.
Coup d’œil sur cette P1?
Le championnat s'annonce ouvert et indéterminé, tant mieux pour le spectacle.
Content de tes premiers matchs de championnat?
Nos premiers matchs de championnat, c'est un peu l'inconnue. Nous jouons deux équipes montantes (Flavion et Anhée) et une équipe descendante: Loyers. Ce qui ne facilite pas la préparation de ces parties mais il n'y aura aucune rencontre facile!
Les équipes que tu pointes en tête et pourquoi? et vous là-dedans?
Wépion et Spy ont été les plus actifs sur le marché des transferts et devraient être costauds, mais d'autres équipes dont Grand-Leez peuvent jouer dans cette cours. Le début sera important et orientera déjà la suite des événements.
Vous avez déjà recommencé?
Nous avons recommencé le 17 juillet et nous jouons notre premier match amical le 26 contre le FCO Namur et le 29 Juillet au tournoi Poskin à Eghezée, en préparation du premier tour de coupe de Belgique dimanche contre Gerpinnes à Grand-Leez.


 

A Treignes, Alain Hinne, increvable parmi les increvables

26/07/2016 09:24:39 - Écrit par bernard.

Godasses aux pieds pour faire trembler les filets et gants en mains pour arrêter les ballons!

Eh oui, le gardien treignois a repris les entraînements donnés par Vincent Hubert, le coach viroinvallois. Il est même entré en seconde période lors du match amical opposant les Rouges à Pesche. Il ne sera toutefois pas le N1. Ce poste sera occupé par Loïc Hicheur, le fil de Didier, bien connu dans le monde footballistique du sud de notre belle province.

A 56 ans, l'attachant treignois ne s'est jamais fixé de limites. Il part du principe que tant que son corps lui le permet et qu'il se sera pas ridicule, il continuera à défendre la cage.

Les Hinne sont nés avec un ballon dans le ventre. Olivier, son neveu, est l'entraîneur de Feschaux. Sans le dire à son entourage, il a signé en cachette sa première affiliation à Florennes. Son père voulait qu'il attende ses 14 ans pour être réunis avec ses deux frères et lui-même, gardien de but au club de Neffe. Mis devant le fait accompli, il a débuté à 10 ans en minimes contre Somzée.

Doué, il s'est vite fait remarquer pour évoluer en équipe fanion. Il a commencé en équipe première en P2 à Florennes à 16 ans. Son coach le faisait jouer une mi-temps centre-avant et si lui et ses coéquipiers menaient à la pause, il lui donnait les gants de gardien pour préserver le score et inversement. C'était assez cocasse comme situation. Par la suite, lorsqu'il s'est retrouvé à Mazée, il a été élu quatre fois meilleur buteur. C'est toutefois comme gardien qu'il s'est fait le plus remarquer.

 

Christophe Debras, sifflet d´Or de l´année, en route vers la D3 Amateur (second coup de sifflet)

25/07/2016 22:51:38 - Écrit par bernard.

Christophe Debras, proche de l´action

Vous avez été élu sifflet d'or de l'année écoulée. Une surprise où le fruit d'un parcours fructifiant?

Ce fut, pour être très honnête, une réelle surprise car je n’ai passé qu’une saison et demi en P1. C’est un titre honorifique qui aurait pu être attribué aux deux autres nominés mais également à d’autres arbitres de la province. Une saison est faite de haut et de bas et tout arbitre peut passer à côté d’un match ou prendre une mauvaise décision. Comme je le dis souvent, le rôle de l’arbitre au football est très important par rapport à beaucoup d’autres sports où il peut influencer un match avec une seule décision, une seule interprétation.

Vous voilà en D3 Amateur, un sommet ou le commencement d'une longue carrière nationale ou alors internationale?

Il y a deux saisons d’ici, je visais la P1 car, avec les limites d’âge, il ne m’était pas possible de monter plus haut. Puis, les règlements ont changé et j’ai cru à la montée. Je suis vraiment très content de pouvoir siffler au niveau national mais j’essayerai de continuer de monter.

Quels sont les ingrédients qui peuvent vous mener là ou là?

Les ingrédients pour continuer de monter sont la patience, le calme, la rigueur et une bonne condition physique.

Coup d’œil sur ce magnifique tournoi triangulaire de Jambes. Vous offrez un luxe aux équipes, terrain superbe, accueil chaleureux, etc?

Chaque année, le club de Jambes propose un triangulaire avec des équipes nationales et provinciales. Cela permet aux clubs de pouvoir trouver du rythme avec des premières rencontres. Cela se passe très souvent sous le soleil en plus donc cela donne un magnifique tournoi.

Votre regard sur les quatre équipes namuroises de D3 Amateur. Les trouvez-vous assez costaude?

Je ne préfère pas donner mon avis à partir du moment où je serai peut-être amené à arbitrer ces différentes équipes. De plus, je ne pense pas être la meilleure personne pour émettre un jugement sur une équipe.

Où vous amènera votre prochain match?

Mon premier match officiel sera le samedi 30 juillet à Châtelet qui affronte en match amical la réserve de Tubize. Comme je l’ai déjà dit, j’ai hâte de commencer cette saison.

 

Demain soir, un match de gala intéressant entre Couvin-Mariembourg et le Sporting de Charleroi

25/07/2016 14:59:25 - Écrit par bernard.

Après sa saison passée à Seraing, l'heure des retrouvailles sonnera ce mardi soir pour Valentin Lamort, Absents  samedi lors du mot de bienvenue du directeur sportif, Raphaël Cabaraux, Bertrand (Châtelet), Gahouchi (Acren), Boukamir et Frédric Focan devaient être présents demain.   

Lors du match amical du 23 juillet au Cercle de Bruges (2/1, but de Ninis), le Sporting avait aligné : Mandanda, Mata, Martos (c), Willems (46e Dessoleil), N'Ganga, Diandy, Fall (70e Benavente), Saglik (80e Bakar), Ninis, Tainmont, Pollet (65e Bedia).

Dans le cadre de la première journée de ce championnat 2016-2017, les Zèbres rencontrent Waasland Beveren au Mambourg le 30/07 à 20h30.   

Les autres matchs amicaux de cette semaine de nos équipes de D2 ou D3 Amateur

Mardi : 20h: Spy ( P1) – Meux A (D2 amateur), 20h: Couvin-Mariembourg (D2 amateur) – Sporting de Charleroi (D1), 20h: Profondeville (D3 amateur) – Malonne (P2).

Mercredi : 19h30: Tamines (D3 amateur) – Meux B (P1).

Jeudi : 20h: Wépion (P1) – Ciney (D2 amateur).

Samedi : 19h30: Aische (D3 amateur) – Naninne (P2).

En match amical, Ciney (kinif, Bernier, Smal, penalty) a partagé devant Longlier (3/3). Onhaye a patagé devant la D2 Amateur de Halle (1/1), but de Tom Antoine. Les hommes du duo Demaerschalk et Morue joueront leur premier match officile dimanche prochain en coupe de Belgique à Courcelles.     

Rochefort - Royal Albert Quévy-Mons (D3 Amateur) ce samedi 30 juillet à 20h

25/07/2016 14:10:24 - Écrit par bernard.

Quévy/Mons, version 2016

Les nouveaux pensionnaires du stade Tondreau à Mons en visite chez les Marcassins. Les Hennuyers ont terminé la saison dernière en P1 avec 18 points d'avance sur Manage
Les vacances du RAQM se sont terminées lundi soir dernier. Christ Bruno et ses joueurs se sont retrouvés au stade Tondreau pour la reprise des entraînements. C’était donc parti pour la grande aventure en D3 amateur.
C’est sous un soleil de plomb et une chaleur écrasante que les Rouges de Quévy-Mons ont accompli leurs premiers tours de terrain de la saison. Pugenger, Chebaiki, Amallah et Magnus étaient absents. Jeudi,le RAQM a disputé déjà son premier match amical, face à Vacresse (P2)..
L'association entre Quévy et Mons, survenue voilà à peine deux saisons, était la fin d'un long feuilleton qui aura tenu en haleine les supporters montois. Lors d'une conférence de presse improvisée au sortir d'une réunion du Collège, le déménagement du club de Quévy au stade Tondreau avait été officialisé par Elio Di Rupo, Pascal Lafosse et les responsables quévysiens, Hubert Ewbank en tête.

Une P1 à deux vitesses pour Rudy Anciaux et Meux B

25/07/2016 12:58:12 - Écrit par bernard.

Rudy Anciaux est curieux de voir la progression de ses joueurs

Meux B a repris les entrainements mercredi dernier. Tout s'y passe bien pour le moment et les jeunes sont un peu plus affûtes que la saison dernière au même moment, un plus non négligeable.

«Je ne nous considère pas comme des favoris potentiels, nous n’en n'avons pas les moyens en comparaison à certaines équipes. C’est normal, nous sommes une équipe B. Le but est bien entendu de continuer à former des jeunes si possible pour la D2 amateur pour certains. Et/ ou pour les autres, devenir des valeurs sûres de la P1. Ce qui n’est pas négligeable contrairement à ce que certains peuvent penser», relate Rudy Anciaux.

Au sommet de l'élite provinciale, plusieurs clubs, au vu de leurs transferts, possèdent de grosses ambitions et ne peuvent pas se cacher. On pense à Spy, Wépion, Rochefort Grand-Leez et Nismes. Ce sera donc une série à deux vitesses avec des clubs pour jouer le titre et le tour final, comme Ligny qui a transféré juste et d’autres pour éviter de basculer vers l'étage inférieur.

«Un bon début de championnat peut conditionner le reste surtout pour les équipes qui ont des ambitions. Ils ne peuvent pas se louper. Cette année, il y en a quelques-unes en liste mais comme chaque saison, la régularité sera importante. Quant à nous, avec les secondes sessions et la rentrée universitaire, il n’est pas évident de démarrer le championnat. Mais, ce sera intéressant de voir la progression des jeunes par rapport à la saison écoulée», termine le coach meutois.

 

 

Fosses n'a pas fait le poids devant les Espoirs du Sporting de Charleroi

25/07/2016 12:26:22 - Écrit par bernard.

Anthony Filée, en vacances, est encore absent pour quinze jours à Fosses

«Le score du match est de 0-4. Ce résultat confirme bien nos objectifs de départ. Nous voulons passer une saison tranquille et nous ne serons certainement pas apte à lutter contre les grosses écuries de la série», constate le président Christophe Graulus.

En match amical, Arquet s'st incilné 2/4 devant le Condruzien. La rencontre a été divisée en quart temps. A ce stade de la saison, ces scores n'ont bien entendu aucune signification.

Entretien avec Michel De Vriendt, figure incontournable du football namurois (partie 2)

25/07/2016 10:11:29 - Écrit par bernard.

Michel Devriendt mènera-t-il son club en P2

Quels moments de tes carrières de joueur ou entraineur retiendras-tu?

Oh là là, il y en a tellement. Je préfère garder un avis général sur mes 2 carrières : je suis encore présent à 60 ans et en bonne santé. Le plus important pour moi est de revoir les anciens pour se remémorer les souvenirs et continuer à faire de nouvelles rencontres.

Et cette saison, tu coaches St-Germain en P3?

Tout à fait. Mon ami, Alain Connobert m’a appelé pour le dernier tiers de championnat l’an passé suite à une restructuration au sein du club. J’ai accepté d’autant plus que le projet de cette saison est attrayant et le club est reparti sur des bases saines et où il fait bon vivre. Pour preuve, la présence de l’ex président qui nous apporte son soutien.

Quelles seront les ambitions?

Nous avons rajeuni les cadres avec des jeunes formés à Meux, Spy ou l’Arquet et, avec les anciens, cela forme un amalgame positif avec un groupe discipliné et réceptif. Je peux aussi compter sur mon staff, Guy Blaise, Julien Manfredi et Pisto. Nous avons loupé de peu le tour final l’an passé et, si on veut faire mieux, on devine aisément que ce sera l’objectif. Ce club mérite la P2, pour son comité formidable et ses supporters dynamiques.

Quels seront les autres favoris de la série?

Le gros favori sera à mon sens Jambes avec une équipe expérimentée et un entraineur qui, bien que jeune, connait la chanson et a su fédérer autour de lui des potes de promotion et P1. Ensuite, je me méfierai de ce vieux briscard de De Ketelaere qui va sublimer Leuze. J’ai d’ailleurs un message pour lui: malgré mon amitié, dès la veille du match de coupe qui nous oppose tu seras mon 1er ennemi J. Pour le reste, beaucoup d’équipes se valent et le niveau sera proche de la P2.

On espère te rencontrer de nombreuses années autour d’un terrain. Toujours partant?

Tant que ma santé me le permet, j’espère continuer car ma motivation est intacte. Je sais simplement qu’il ne faut plus aller tous azimuts. J’ai d’ailleurs beaucoup de respect pour les anciens et on continue avec ceux de Farciennes dont Daniel Mathy et George Bertencello de se voir et en profiter car plusieurs d’entre nous sont malheureusement partis.

As-tu une recette pour rester motivé aussi longtemps?

Certainement : j’estime que l’on demande trop aux jeunes qui commencent bien trop tôt d’ailleurs ! Je suis éberlué de voir certains parents qui croient voir leur petit de 5 ans comme un futur Messi ou Ronaldo. Il faudrait plutôt réinstaurer plus de sport à l’école. Pourquoi ne pas placer 2 heures de sport journalier de 15 à 17 ou même 18 heures au bon temps ? Ainsi, ces jeunes ne rentreraient pas si tôt pour se jeter sur leurs jeux virtuels. Je terminerais par vous avouer que j’ai commencé à 14 ans. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles je suis toujours là. Jouer en club à 5 ans est un non-sens. Formons nos jeunes à toutes les disciplines et laissons les choisir vers 10 ans. Vous verrez que le foot s’en portera mieux.

 

Chevetogne avance dans sa préparation

25/07/2016 09:28:43 - Écrit par bernard.

Benjamin Macaux manquait à l´appel à Chevetogne

Pour Chevetogne, la saison 2016-2017 semble devoir être déterminante. Après une année de réadaptation en P2B, les Cinaciens aimeraient en effet beaucoup jouer les premiers rôles pour pouvoir - pourquoi pas - envisager un retour en première provinciale.
Pour ce faire, le comité a décidé de s'attacher les services d'Eric Suray, entraîneur de Loyers la saison dernière. Le groupe a également été élargi avec les arrivées de Kevin Heylens (Dinant), Nicolas Fadeux, Bertrand Kinif et Bertrand Flamme (Condruzien), Pol Minon (Arquet) et Augustin Deweer (Ciney).
Ce dimanche, Chevetogne jouait sa première rencontre de préparation face à un adversaire costaud: Naninne. Sur leur terrain synthétique, on sait les Naninnois très forts, ce qui aurait pu inquiéter les Condruziens, qui se déplaçaient qui plus est à 12 joueurs seulement. Parmi les absents de marque, on notait notamment le gardien Benjamin Macaux (remplacé par le deuxième gardien Romain Maldague), Louis Minon (entorse) ou encore Jérôme Lambotte et Gilles Vercauteren.
Finalement, après avoir ouvert le score par l'entremise de Colin Pirlot sous une forte chaleur, les hommes d'Eric Suray, plutôt satisfait de certaines bonnes combinaisons de ses ouailles, se sont inclinés suite à deux attaques rondement menées par les locaux... où l'on retrouvait le fils d'Eric Suray.

 

Sinsin sauve son week-end en battant Lustin B

25/07/2016 09:22:02 - Écrit par bernard.

Lustin B termine dernier de son tournoi

 

Pour les Chevaliers de Sinsin, ce week-end de tournoi à Lustin avait fort mal commencé puisque l'entraîneur Ludovic Hoste s'est retrouvé samedi avec seulement huit joueurs aptes à jouer, les vacances et les blessures étant passées par là... Finalement, Sinsin a pu s'arranger avec des locaux pour s'aligner à 11 face à Profondeville.
Malgré tout, les Sinsinois ont longtemps résisté aux assauts des Mosans et tenaient même le match nul à la pause (2-2). Malheureusement, la fatigue et le manque d'automatisme se sont ressentis en deuxième période pour une défaite finale (5-2).
Dimanche, les Chevaliers sont revenus à Lustin pour disputer la finale de consolation face à l'équipe B locale. Armés de deux joueurs supplémentaires, les voisins de la Nationale 4 ont néanmoins dû batailler pendant 90 minutes à 10 face aux ouailles d'Alain Baudelet. Après le 3-3 final, Sinsin s'est finalement imposé 4-3 aux tirs au but. Une bonne manière de se remettre en confiance avant le match de Coupe de Province, dans dix jours.

En P1, le jeune français Tommy Le Mangouero sera peut-être le numéro 9 peschois?

24/07/2016 20:15:48 - Écrit par bernard.

Tommy est plein d´espoir

 Le président Robin et les siens ont bâti une équipe compétitive pour vivre une saison tranquille au sein de l'élite provinciale. Les bases sont super solides mais le supporter le plus critique pense qu'un attaquant supplémentaire ne ferait pas de tort. Certes, il reste toujours Pape, affilié au club, mais l'élégant africain réside à Ciney et ne possède pas de moyens de transport. La défunte saison, c'était Eddy Broos, nanti d'une immense motivation qui allait le chercher !

«Je suis venu jouer en Belgique pour endurcir mon jeu et pour progresser.
Couvin/Mariembourg me laisse un bon souvenir. Ce sont ses dirigeants qui m'ont fait découvrir le football belge dans un très bon encadrement et une bonne ambiance de groupe. J'ai rejoint Pesche dans l'espoir d'évoluer en P1. Avant d'y arriver, je n'étais pas au courant que le club n'avait pas vraiment de buteurs et je vais donc travailler d'avantage pour m'imposer et obtenir la satisfaction de mes dirigeants et de mon coach. Je pense donc avoir la carrure pour jouer en P1
», narre Tommy Le Mangouero.

Christophe Debras, sifflet d´Or de l´année, en route vers la D3 Amateur (premier coup de sifflet, le second demain)

24/07/2016 19:11:43 - Écrit par bernard.

Christophe Debras, proche des événements

 Narrez-nous votre passion pour le football? 

J’ai commencé le football à l’âge de 10 ans jusqu’à mes quinze ans. Je me suis alors dirigé vers l’athlétisme pendant sept ans. Après plusieurs blessures à répétition, j’ai décidé de revenir au football à Rhisnes en P4. Lors de ma deuxième saison, l’équipe était très solide et je jouais peu. C’est alors que l’entraineur, Christian Joinet, qui venait de suivre les cours, m’a demandé si je voulais siffler les rencontres où il n’y avait pas d’arbitre. J’ai alors suivi les cours tout en sifflant le dimanche.

Il vous a été sans doute difficile de choisir entre joueur ou arbitre?

C’est seulement il y a deux ans que j’ai décidé de ne plus jouer car il m’était difficile d’avoir ma place chaque semaine et en même temps, je ne pouvais pas espérer monter de catégorie puisque je n’étais pas disponible. A côté de cela, j’aime m’investir dans le football en tant qu’entraineur.

Comment êtes-vous devenu le correspondant qualifié de Jambes?

Il y a deux ans d’ici, j’ai rejoint le club de Jambes et le CQ a souhaité arrêter ses activités. Bekim Senturk, le président, m’a alors proposé d’occuper la fonction et j’ai accepté. C’est une fonction très intéressante et qui demande un suivi très régulier. Souvent on me dit que je cumule trop de choses dans le football mais je suis enseignant (j’ai un peu plus de temps lol) et je suis un vrai passionné.

Préférez-vous tapez dans un ballon rond ou alors tenir un sifflet en mains?

J’ai toujours beaucoup de plaisir à taper dans un ballon mais je suis aussi très conscient qu’à part être doté d’une très bonne condition physique, je n’ai pas beaucoup d’avantages pour avoir une place régulière au sein d’une équipe. Au fil du temps, j’ai pris goût à l’arbitrage et c’est maintenant une vraie passion, drogue et je suis très content que la saison puisse enfin recommencer.

En P1, Assesse reprend le chemin du terrain aujourd´hui

24/07/2016 11:16:42 - Écrit par bernard.

Le nouveau comité assessois

Auteur d'un excellent championnat, Assesse tentera de faire aussi bien cette saison. Il a manqué trois unités à Arnaud Poels et aux siens pour terminer à égalité de points avec Profondeville et jouer un test-match avec lui pour désigner le troisième montant en D3 Amateur. Quelques joueurs clés ont émigrés sous d'autres cieux. On pense à Pratz (Rochefort), Hachez (Tamines) et Antoine (Onhaye). Trois éléments clés. Il faudra sans doute attendre quelques matches pour se faire une idée sur la valeur du groupe. Un bon test se présentera déjà à lui dimanche prochain en coupe de Belgique à Manage, une solide équipe hennuyère.
Matchs à venir:

 Premiers matchs officiels:

CROCKY CUP (coupe de Belgique):

Dimanche 31 juillet 2016 : 18h00 : Entité Manageoise - RUS ASSESSE A

Coupe de Province:

Mardi 02 août 2016: 19h00 : R. HAM F.C - RUS ASSESSE B

Championnats

Equipes premières:

1ère provinciale

Dim 21/08/2016 : 15h00 Spy A - ASSESSE A

Dim 28/08/2016: 15h00 ASSESSE A -Fosses A

4ème provinciale C

Dim 21/08/2016 : 15h00 ASSESSE B - Haversin B

Dim 28/08/2016: 15h00 Sorée B - ASSESSE B

Équipes de jeunes:

U19 série A Sam 03/09/2016 : 15h00: ASSESSE – Bossière ; U17 série D Dim 04/09/2016 : 10h30 : Haversin – ASSESSE ; U15 série B Sam 03/09/2016 : 15h00 : ASSESSE – Floreffe ; U14 série B Sam 03/09/2016 : 15h00 : Floreffe – ASSESSE ; U12 Série F Dim 04/09/2016 10:30 Naninne B – ASSESSE ; U11 série F Sam 03/09/2016 12:30 ASSESSE - Naninne B ; U10 A série F Sam 03/09/2016 12:30 ASSESSE A – Yvoir ; U10 B série D Sam 03/09/2016 12:30 ASSESSE B – Jambes ; U9 série E Sam 03/09/2016 10:30 Leuze – ASSESSE ; U8 A série E

Sam 03/09/2016 10:30 ASSESSE A - Leuze A ; U8 B série F Sam 03/09/2016 10:30 ASSESSE B – Leuze ; U7 série E Sam 03/09/2016 10:30 Leuze A - ASSESSEe nouveau

Le nouveau comité se compose du Président : Thierry SCOYER, Vice-Président : Frédéric HUMBLET, Secrétaire : Roger FRIPPIAT, Correspondant Qualifié : Frédéric MELOT, Trésorier : Samuël COLLET, Directeur Technique : Nicolas DENEFFE, Président d'Honneur : Sébastien HUMBLET, Conseiller du Président : Chrisian LECOMTE, Site Internet : Michaël BERNARD, Vie Pratique "Jeunes" ; Benjamin LEYDER et Jean-François DELCHAMBRE, Vie Pratique exceptionnelle: (Tournois, festivités diverses) : Jean-Baptiste THONET, Thomas WILMET, Marvin RONDEAU. 

 

La bonne humeur était de mise au tournoi de Lustin

23/07/2016 20:37:02 - Écrit par bernard.

Lustin (2A) et Leuze (3A)

Malgré des conditions atmosphériques détestables, le tournoi réunissant huit équipes de Lustin a pu arriver à sa fin. Un grand merci sans doute à son billard de terrain synthétique. Les résultats n'ayant aucune importance en ce début de préparation, nous ne communiquerons que les rencontres de demain.

11h Lustin B – Sinsin

13h Profondeville B – Condruzien B

15h Sauvenière – Leuze

17h Lustin A – Molignée

«Je suis super content de la mentalité affichée sur le terrain. On a vécu des rencontres placées sur le signe du fair-play et permettant à quelques-uns de goûter aux joies du terrain. Chaque équipe était amputée de différents éléments. Cela a permis aux coaches de faire tourner leurs groupes. Un grand merci aux entraîneurs, aux arbitres et bien entendu aux joueurs pour leur implication» se réjouit Alain Beaudelet, l'organisateur de cette manifestation.

Entretien avec Michel De Vriendt, figure incontournable du football namurois (PARTIE 1)

23/07/2016 19:45:45 - Écrit par bernard.

Salut Michel. Peut-on affirmer que tu es une figure inéluctable du paysage et du foot namurois?

En effet, j’en suis déjà à ma 44ème saison en équipes premières en tant que joueur ou entraineur et de la 4è provinciale à la 2è nationale. En tant que joueur, je retiens mon club d’origine, Moustier s/s, la défunte UBS Auvelais, Farciennes sous la direction de l’emblématique Geoget Bertencello, Mettet. J’ai encore repris du service à 38 ans à Gembloux pour terminer à la Jeunesse Tamines à 40 ans où je décroche comme titulaire la 1ère coupe de la province de leur histoire. Je fus entraineur des gardiens à Couthuin, Gembloux, Couvin et l’UR Namur sous l’ère Kaïda. J’ai aussi tâté du job de coach à Spy et Temploux.

De plus, partout où tu es passé, tu n'as laissé derrière toi que de bons souvenirs et que de bons amis?

Ma mentalité est la suivante : le foot est une fête et doit le rester. Bien sûr, il ne faut pas occulter le travail et du sérieux si possible mais, si la 3è mi-temps n’existait pas, je ne pense pas que j’aurais résisté aussi longtemps….(rires).

Tu fus un excellent gardien et entraineur de ceux-ci. Préfères-tu ce job ou celui de coach?

Je peux certifier que les 2 ne sont pas compatibles et pourtant ils sont aussi enrichissants l’un que l’autre. Coacher une équipe, c’est instaurer un esprit de groupe, l’imposer tout en gardant un côté camaraderie. Tandis que l’entraineur des gardiens doit être en fusion avec son ou ses 2 élèves. Il ne doit rien imposer pour obtenir la confiance qui est très importante à ce poste. Ils travaillent en symbiose et l’entraineur doit s’adapter et non le contraire.

Que t’inspires le manque de gardiens? As-tu des solutions?

Effectivement, un grand nombre de club recherche cette denrée rare. Quelques fois, on remarque qu’un club recèle plus d’un bon gardien mais un seul sera titulaire. Le second et même éventuellement un 3è, un junior qui rêve d’évoluer en équipe fanion, vont lâcher prise et certains vont abandonner. Je donnerais 2 conseils à ceux-là : le premier est de ne pas hésiter à descendre d’une ou 2 divisions pour jouer le plus possible et pour remonter plus tard. Le second serait de leur dire qu’ils devraient visiter les écoles de gardiens où ils passeront des heures à toucher du ballon et forcément évoluer. Par exemple, mon fils, Jérémy, a créé avec Jorge VELOSO, entraineur de gardiens au standard, l’académie T4Pro à Fléron qui propose une nouvelle méthode d’entrainement qui se propage dans de grands clubs (site t4-pro.com).

Justement, en parlant de ton fils, tu es d’une famille qui a ce job de keeper dans la peau?

Je peux me vanter de 4 générations de gardiens dans ma famille : mon oncle Maurice De Vriendt a évolué au RC Gand puis ce fut à mon tour. Mon fils, Jérémy est passé par le Standard, Malines, Nimègue et maintenant Ciney. Enfin, j’ai 3 petits enfants tous affiliés au Sporting de Charleroi.

 

En P1, Arquet est sur le chemin du travail!

23/07/2016 19:05:45 - Écrit par bernard.

Guillaume Florival a terminé sa carrière à Nismes en jouant face à Arquet

Arquet a repris les entraînements depuis le 15 juillet. Les Vedrinois sont en stage ce week-end à Louvain-la-Neuve et l'ambiance est au beau fixe. Il y a encore quelques vacanciers mais la majorité du groupe est là. Le groupe est en bonne forme physique et une bonne mentalité qui y règne. Il faudra être au top de sa forme pour aborder la compétition. Si l'ogre onhaytois l'a désertée de même que les solides formations de Profondeville et d'Aische, il reste encore du très beau monde!

«La P1 va être plus disputée que la saison dernière avec Onhaye qui était au-dessus du lot. Il y a Wépion qui part favori selon moi avec tous les transferts qu'ils ont fait. Rochefort sera à surveiller. Ils sont entrain de bâtir une solide équipe. Je pense que mes amis nismois partiront en tant qu'aussi fort et pourraient créer une ou l'autre surprise. Pour l'Arquet, c'est difficile de juger en étant dans l'équipe depuis si peu de temps. J'espère qu'on aura l'occasion de se sauver rapidement puis d'ennuyer l'un au l'autre ténor si possible. Nous recevrons le premier match de coupe à domicile contre une équipe évoluant à un niveau inférieur. Nous partirons donc favoris mais un match de coupe n'est jamais gagné à l'avance. Il faudra être sérieux et engagé si on veut espérer faire un parcours honorable», décortique Guillaume Florival, le gardien namurois.

Arquet recevra demain le Condruzien. 

 

Profondeville B, un montant à prendre avec beaucoup de respect en 3B

23/07/2016 11:21:30 - Écrit par bernard.

En terminant troisième en P4 E derrière Bois-de-Villers et Jemeppe B, les Profondevillois ont acquis leur ticket pour rejoindre le tour final. Au terme de nonante minutes d'excellent football, les Mosans l'emportaient facilement devant Treignes et décrochaient le droit d'évoluer en 3B cette saison. Drivés par Eric Jonckers, les Rouges ne feront pas de la figuration. Renforcés de temps en temps par des éléments de la D3 Amateur, ils pourraient très bien venir semer le trouble parmi les cadors supposés. Comme toute équipe ambitieuse, les entraînements ont déjà repris depuis le 17 juillet avec déjà quatre matchs à la clé au terme de ce week-end.

«Nous ne déplorons aucun blessé mais quelques joueurs sont encore en vacances mais le groupe affichera complet pour début août. Les nouveaux doivent s'intégrer et aussi apporter un petit plus à du talent déjà présent. Je ne sais si nous serons de possible outsiders, je vais au-devant d'une découverte et nous ferons le max pour évoluer le plus haut possible en jouant un maximum de matchs pour les gagner. Une entrée réussie détermine en effet souvent la suite mais un championnat représente trente matchs et tous sont importants. Notre ambition est de prendre un maximum de plaisir et permettre aux joueurs d'évoluer sereinement et pourquoi pas de rejoindre le groupe de Jean-François Beguin», narre Eric Jonckers, le coach profondevillois.

 

Simon Marrazza, un jeune aischois qui ne se prend pas la tête!

22/07/2016 12:14:28 - Écrit par bernard.

Simon Marrazza, la bonne surprise aischoise

Si As-tu fait toutes tes classes de jeunes à Ciney? Quel âge as-tu?
J'ai commencé le football à Naninne avec un très bon entraîneur nommé Jean-Paul Adam. Par la suite, via la sélection provinciale, Ciney m'a contacté afin de poursuivre mes classes de jeunes. J'ai 19 ans et encore de bons moments à vivre dans le monde du ballon rond.
Aurais-tu pu en devenir un titulaire potentiel?
Je n'avais pas assez de temps de jeu. Mais, j'ai appris beaucoup de choses au sein du club.
Tu a quitté un club de référence pour rejoindre une D3 Amateur montante avec tous les aléas d'une équipe montante?
A mon âge, j'ai envie de jouer, et puis aussi pour mes études où je vais pouvoir me concentrer plus sereinement.
Connaissais-tu le club d'Aische?
Absolument pas, je suis juste venu voir les 3 derniers matchs de leur championnat.
Il faut être réaliste, concilier les études et le football à haut niveau est assez compliqué,

Quels sont tes ambitions pour les années futures. Rêves-tu parfois d'être appelé par un grand club ?
Mon ambition se limite aujourd'hui à prendre saison après saison, c'est l'avenir qui décidera.
Parlons un peu de la saison prochaine. Comment l'entrevois-tu?
C'est trop tôt pour le dire. En tout les cas, l'équipe s'entend déjà très bien et le stage de 3 jours va permettre d'avantage d'améliorer les automatismes et l'entente au sein du groupe.
Aische a-t-il trouvé les bons hommes aux bons endroits?
Le coach et le président ont fait les transferts nécessaires pour une réussite au final, à nous de le prouver désormais.
Ne pas évoluer avec les trois autres clubs namurois. Est-il un réel problème?
À part peut-être pour les déplacements ainsi que certains terrains. Pour les joueurs,  cela ne change pas grand chose et ne me pose pas de problème

 

 

Visualiser la totalité des publications.